SiteAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Professeur
Professeur
Pr. Severus Snape

Pr. Severus Snape



Messages : 144

Date d'inscription : 02/02/2011

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyMer 2 Fév - 23:30

Peu après noël, c'est le soir, un peu avant le dîner dans la grande salle. Severus Snape rôde dans les couloirs (oui car Snape ne se promène pas, il rôde! nuance!) à la recherche d'élèves de Gryffondor en train de faire certainement une bêtise.
Son ouïe fine détecte un bruit, et même, plusieurs, comme un rassemblement.
Aussi silencieux d'un fantôme, il s'approche du grand hall et ce qu'il voit confirme ses doutes.

Il y a là un élève, un Poufsouffle visiblement, qui a l'air de faire un numéro comique au rassemblement présent.
Se tapissant derrière une grande armure, il se concentre et regarde ce qu'il se passe avec attention. Il serait dommage de rater l'occasion d'enlever des points à une autre maison!

[Benedict, c'est à toi, fais donc ton petit numéro de doublure. Tous les élèves qui le veulent sont les bienvenus dans ce rp, à vos risques et périls.
Il est bien entendu que c'est un RP dirigé et donc que c'est moi qui décide la fin de vos actions (les sorts surtout). Et oui, je suis Snape, i've got the power!]

_________________
"DON'T CALL ME COWARD!"
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Poufsouffle
Benedict Preisner

Benedict Preisner



Messages : 206

Date d'inscription : 01/11/2010

Age : 28

Informations complémentaires
Année d'étude: 6ème année
Matière favorite: Potions
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyVen 4 Fév - 0:28

Eh oui, car dans l'assemblée, il y a en tout cas quelques élèves de Poufsouffle. Vu que c'est sa maison, c'est normal, Benedict a réussi à faire passer le mot. Et forcément, le mot est passé à d'autres maisons, peut-être même chez Serpentard. Le cadeau de Noël que Benedict a voulu offrir à tous ceux qui sont venus ce soir, c'est donc...une improvisation du mythe de la froideur et du dédain hogwartsien, il a nommé Severus Snape. Donc, il y a des élèves qui attendent ainsi...il devait quand même avoir une Bièreaubeurre dans le nez, le jeune homme, et pas qu'une sûrement.

Et il arriva donc exactement comme Snape l'est d'habitude ; drapé dans une cape noire, le pas vif et l'air hautain, méprisant à souhait, portant un étui de violon à la main. Il les dépassa, se plaçant devant le petit public, posant sèchement son étui à terre avant de se retourner vers eux, la tête droite, en prenant un ton glacial (issu de la première arrivée de Snape dans l'Ecole des Sorciers) et ressemblant à s'y méprendre au ton du vrai professeur. Même Miss Teigne s'y tromperait. S'il avait pu, il aurait même arrangé ses cheveux de manière à les rendre longs et gras, en vain.

"Il n'y aura pas de cours de potions aujourd'hui, ni de baguettes sorties, sauf en cas d'extrême nécessité, à savoir si Mr. Rusard ou un autre professeur arrive. Je ne m'attends certes pas à ce que vous compreniez la complexité d'un sort de Cécité temporaire, mais peut-être pourriez-vous apprécier la délicate impression d'un sort de Brume suffisamment épais pour vous permettre de partir."

Benedict croisa les bras avant de se mettre lentement à marcher dans une manière qui était parfaitement celle de Snape : il rôdait. Il ne marchait pas, non, il rôdait sournoisement.

"Je sais que je vous parais très antipathique, et ce depuis le premier jour de votre première année, sauf pour mes chers Serpentards, qui bien sûr, sont plus intelligents que vous qui ne valez pas la cervelle d'un Veracrasse. C'est pour cela que j'ai décidé que ce soir, aidé de votre serviteur, monsieur Benedict Preisner, je vous montrerai certains aspects de ma personnalité qui vous feraient voir que je suis un peu plus qu'une simple ombre silencieuse prête à vous fondre dessus à la moindre erreur. Tout d'abord, mes chers élèves - pardon, créatures qui se font passer pour des élèves - vous apprendrez que je suis mélomane et que je sais parfaitement jouer des musiques reflétant mon tempérament sinistre et noir."

Il saisit son étui, l'ouvrit, posa sur le sol sa baguette qui était à l'intérieur, avant de saisir le violon. Il prit une inspiration, puis se mit à jouer un air qui dura à peine plus d'une minute . Il redressa l'archet d'un coup sec, regardant avec froideur les élèves rassemblés.

"Mais ce n'est pas tout. J'aimerais vous montrer que non seulement je suis mélomane à mes heures perdues - c'est pour cela que les élèves que j'envoie en retenue rentrent toujours épuisés : ils doivent m'écouter faire mes gammes pendant des heures tout en faisant les pires corvées qui soient - mais que je suis poète et que je sais chanter. Je vais vous lire avec ma magnifique voix charismatique, glaciale et doucereuse quelque chose que j'ai écrit sous l'emprise d'un charme amoureux. Je vous laisse voir si c'était en testant une potion ou si j'étais dans un état plus ou moins normal."

Il reposa le violin, avant de se mettre à déclamer, toujours avec les expressions faciales imitant celle de Rogue, et voix qu'il singeait toujours parfaitement.

"Immense et rouge
Au-dessus du Grand Palais
Le soleil d'hiver apparaît
Et disparaît
Comme lui mon coeur va disparaître
Et tout mon sang va s'en aller
S'en aller à ta recherche
Mon amour
Ma beauté
Et te trouver
Là où tu es. "


Il s'arrêta, laissant planer un silence pesant où il posa un regard perçant et méprisant sur chacun des élèves présents, tentant d'imiter la façon dont s'y prenait Snape pour refroidir l'atmosphère de plusieurs degrés.

"Je vous mets maintenant au défi de me trouver une chanson afin de continuer cette imitation...Qui souhaite me donner un titre ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://hauntya.over-blog.fr
Serpentard
Serpentard
Logan Beckett

Logan Beckett



Messages : 264

Date d'inscription : 02/11/2010

Age : 35

Localisation : Montelimar

Informations complémentaires
Année d'étude: 4ème année
Matière favorite: Divination
Quidditch: Batteur

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyLun 7 Fév - 19:17

La journée n'avait pas été des plus belles pour Logan. Outre le fait qu'il n'avait pas pu voir Léane en intimité, le retard de travail qu'il avait accumulé devenait effrayant. Il avait travaillé avec acharnement et avait fini par s'effondrer sur son lit où il avait décidé de travailler pour échapper au boucan de la salle commune. La journée aurait pu se terminer ainsi, ça aurait été un moindre mal, mais une vision était venu en plus perturber son sommeil. Dans sa vision, il voyait Sirius Black, portant un grand couteau à la main, hurlant de rire comme un dément en se tenant sur le dos d'une créature ailée, et il volait au dessus de la cour de récréation en fondant sur les élèves dont il tranchait les gorges avec délectation. Il s'était réveillé en sueur, tremblant de tous ses membres, la gorge plus sèche que le plus aride des déserts. Il regarda la cruche d'eau sur sa table de nuit et sut qu'elle était vide. Qu'a cela ne tienne. Il devait bientôt être l'heure du diner. Il se leva et essaya de défroisser sa robe de sorcier qui semblait être passé dans la bouche d'une veracrasse.

Il sortir sans bruit de son dortoir et traversa dans la salle commune qui était a présent presque vide. Ils devaient tous être monté pour aller manger à cette heure ci. Un instant, il fut tenté de s'assoir dans un des fauteuils défoncés pour lézarder devant les flammes, mais il avait vraiment trop soif. Il passa le pan de mur escamotable et se retrouva dans les couloirs. Il savait qu'il était déconseillé de se promener seul dans le château, surtout avec les mesures mise en place pour lutter contre Black, mais bon, Black n'allait quand même pas surgir à l'angle d'un couloir pour l'attaquer.. En se rapprochant du grand hall, il entendit des éclats de voix et de rires. Il n'était donc pas le seul à se balader dans le château? Curieux, il décida d'aller jeter un oeil et tomba sur le professeur Rogue qui semblait tapis dans l'ombre a observer la source du bruit. Il resta figé un moment. Son directeur de maison l'avait il entendu arriver? Comment allait il se justifier? Devait il faire demi tour avant qu'il ne soit vu?


Dernière édition par Logan Beckett le Sam 12 Fév - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
Professeur
Pr. Severus Snape

Pr. Severus Snape



Messages : 144

Date d'inscription : 02/02/2011

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptySam 12 Fév - 14:30

Ce que voit Snape à ce moment là le laisse interdit pendant quelques secondes.
Un élève habillé exactement comme lui.
Il tend l'oreille et ce qui l'entend le glace de colère. L'obscurité cache, bien heureusement, la légère teinte rosé qui lui monte aux joues. Puis il redevient blanc comme un linge, sa couleur cireuse habituelle, pliant et dépliant ses longs doigts de rage.

Un élève de Poufsouffle faisant le malin, c'était déjà une chose inhabituelle. Ce même élève faisant une imitation de mauvais goût de lui même, complètement invraisemblable!

Que savait-il de lui, ce misérable cloporte, moins utile qu'un véracrasse, de sa vie à lui? Comment pouvait-il se permettre de le singer, en lui inventant une histoire?
Si il savait... Si il lui racontait sa vie, il en ferait des cauchemars ce petit morveux bien heureux dans son existence confortable d'apprenti sorcier!

Mais une autre chose l'alerte encore plus. Une odeur. Une odeur d'alcool!
Snape manque d'éclater d'un rire froid et victorieux. Il avait déjà de quoi lui infliger une punition qui resterait dans les annales, mais si en plus le jeune homme était saoule, il était bon pour passer devant Dumbledore!

Le professeur se renfrogne. Non, pas le Directeur, enfin pas tout de suite. Dumbledore était trop gentil, faisait trop confiance, il en savait quelque chose, il serait trop laxiste avec ce garçon.
Non, d'abord, il allait s'amuser.
Il fixe ses prunelles noires sur un élève de sa maison qu'il vient d'apercevoir au loin. Logan Becket. D'un regard, il lui fait comprendre de se taire.

Puis il s'approche lentement, aussi silencieux qu'une ombre, dans le dos de Benedict, l'expression la plus méprisante qu'il possède dans son panel plaquée sur son visage.
Comme pour Logan, d'un coup d'œil circulaire, il défie les élèves de trahir à sa présence.
Que Benedict continue donc son numéro, ça n'en serait que plus délectable ensuite!

[Benedict, tu n'entends pas Snape arriver et tu continues de faire le pitre. Les autres vous le voyez parfaitement mais vous êtes incapable de sortir un mot pour prévenir le Poufsouffle, vous pouvez juste blêmir. Le rp est toujours ouvert à tous, sinon, je jouerai des élèves pnj en même temps au prochain tour]

_________________
"DON'T CALL ME COWARD!"


Dernière édition par Pr. Severus Snape le Sam 12 Fév - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Soren Miller

Soren Miller



Messages : 118

Date d'inscription : 16/01/2011

Informations complémentaires
Année d'étude: 5ème année
Matière favorite: Défense contre les Forces du Mal
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptySam 12 Fév - 18:59

Soren avait été attiré par le boucan que faisait le Poufsouffle en question. Jamais dernier pour les conneries, il était venu admirer la prestation de Benedict, et il en avait bien profité ! Quel talent, quelle maëstria ! Snape dans toute sa splendeur !
Hélas, toutes les meilleures blagues ont une fin, et celle-ci promettait d'être spectaculaire. Le mot "chute" allait prendre son sens. En effet, alors que Benedict, dont Soren ne connaissait le nom que pour l'avoir demandé à un des élèves qui se trouvait là (il aimait se tenir au courant de tout concurrent potentiel au poste de bouffon de service), continuait son numéro, Snape venait de se poster derrière lui, l'air ravi. Le jeune serpentard connaissait bien le professeur et savait qu'il n'y avait rien à faire. Il se mordit la lèvre pour se retenir de faire quoi que ce soit, et attendit, retenant son souffle, de voir comment tout ça allait se terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Alarice Demerow

Alarice Demerow



Messages : 362

Date d'inscription : 30/10/2010

Informations complémentaires
Année d'étude: 5ème année
Matière favorite: Potions
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyDim 13 Fév - 12:29

[bon allez XD ]

- Alarice s'avancait dans les couloirs, concentrée sur ses notes de potions. Néanmoins, un attroupement attira son attention. Un groupe d'élèves s'amusait des pitreries d'un de leur pair ? Grand bien leur fasse... Sans doute un Weasley encore occupé à faire le malin.
Elle roula des yeux, quand elle réalisa deux choses. D'une part, les couleurs ne correspondaient pas à Gryffondor, mais à Poufsouffle. Etrange. D'autre part, les intonations du comique avaient quelque chose de familier. N'y croyant pas trop, elle s'approcha d'un pas lent du groupe, légèrement pale. Comment un odieux Poufy pouvait oser ? Non, elle se faisait des idées... Elle bouscula les élèves attroupés pour avancer jusqu'au premier rang, et là, le doute n'était plus permis : elle reconnu Preisner en train de faire une pale imitation de Rogue. Insultante. Irrespectueuse.

Alarice, au premier rang, resta un instant saisie de rage, les lèvres serrées. Elle essaya bien de bégayer une protestation, mais elle n'arrivait pas à articuler deux mots. Elle se saisit machinalement de sa baguette, quand elle capta la présence de son directeur de Maison du coin de l'oeil.
Rassénérée, elle se fendit d'un sourire mauvais en regardant Rogue approcher. Ca allait chauffer. -

_________________
we're bad people and we do bad things
Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Poufsouffle
Benedict Preisner

Benedict Preisner



Messages : 206

Date d'inscription : 01/11/2010

Age : 28

Informations complémentaires
Année d'étude: 6ème année
Matière favorite: Potions
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyDim 13 Fév - 13:18

Ce cher Benedict était bien entendu inconscient de ce qui se passait derrière lui. Et même s'il l'avait été, cela lui aurait pris quelques secondes pour saisir sa baguette restée dans son étui à violon et lancer un sort de Brume suffisamment épais pour permettre aux autres élèves ou à lui-même de s'enfuir.
Le silence qui restait dans son petit public, il le prit simplement pour le fait qu'aucun n'osait se décider à donner un titre de chanson - et non pas pour ce que c'était réellement, à savoir l'arrivée de Snape derrière lui. Dire qu'il adorait les cours de potions et admirait Snape, pourtant. Ca n'allait pas rester très longtemps. Le Poufsouffle s'éclaircit la gorge, reprenant son violon et son archet, ainsi que la voix glaciale du maître des potions.

"Très bien. Je vois qu'il ne suffit pas d'être sorcier pour parvenir à dire qu'on a une culture musicale magique ou moldue...je vous conseille l'Histoire des Arts Sorciers, de l'Antiquité à nos jours, la dernière édition est à la bibliothèque - mais vous n'alliez pas prendre la peine d'ouvrir un seul livre avant d'arriver ici, bien sûr."

Il prit une profonde inspiration, ayant un sourire moqueur qui n'était pas sans évoquer à la fois le sien propre et celui que Snape arborait de temps en temps.

"Puisque vous n'avez pas l'air très motivés, je vais vous dire quelques mots avec la voix magnifique de monsieur Snape puis vous jouer un dernier air de violon. Pourquoi avoir choisi d'imiter ce professeur et non pas un autre...Qui aime bien châtie bien, je dirais. J'ai toujours admiré la classe de M. Snape, que ce soit ses cours ou son allure générale - sans être chez les Verts, hé oui ! - et ma soeur m'a fait remarquer que j'avais presque la même voix que lui, ce qui est vrai, comme vous avez pu l'entendre. Bref, c'est à la fois pour vous faire rire, et c'est aussi un peu un hommage à ce professeur qui aura terrorisé bon nombre d'entre nous. C'est un grand homme. Et je suis sûr qu'un jour, avec beaucoup de chance, il pourrait même être quelqu'un de bien, s'il abandonnait sa froideur de temps à autre - on ne peut pas être aussi glacial, on doit forcément être vivant et passionné par quelque chose. Sans doute l'est-il plus que certains d'entre nous, qui n'en sommes qu'au début de notre vie..."

Il se tut sur ces mots, avant de commencer à jouer le menuet et badinerie de Bach, qu'il interpréta pour une fois sans se tromper. Quand le morceau fut achevé, il eut un sourire et un signe de tête pour tout le monde.

"Merci d'être venu ce soir, et d'avoir apprécié ou non cette imitation plus ou moins bonne du maître des donjons de Hogwarts. Je tiens à remercier ma soeur qui a été mon spectateur-test, les deux bouteilles et demie de Bièreaubeurre pour m'avoir donné du courage, et la personne sans qui nous ne serions pas là, monsieur Severus Snape, tellement impossible à oublier, même quand vous parlerez à vos petits-enfants dans quarante ans. Bonne nuit, mesdemoiselles et messieurs. Je vous conseille de passer par le couloir est, Rusard y est très rarement, et n'oubliez pas le sort de Brume, "Bruma" si vous en avez besoin, élémentaire et très pratique."

Et sur ce, il se pencha pour déposer avec précaution son violon dans son étui, reprenant la baguette qu'il glissa dans sa cape, avant de se redresser d'un bond et de voir dans son élan...le maître des potions qui affichait une expression de mépris intense inédite jusqu'à alors. Benedict recula de deux pas, son visage devenant livide et sans la moindre couleur. Sa bouche s'ouvrit pour essayer d'articuler deux fois une phrase, en vain. Il y avait comme un trou noir dans son esprit dû à la panique qui l'empêchait de réagir normalement. Il ne pensa même pas à sortir sa baguette pour faire une diversion, cela aurait aggravé son cas. Au bout de quelques secondes, il eut un geste maladroit de la main en direction des autres élèves, qui signifiait plus ou moins "mais barrez-vous, allez ! Jetez un sort et courez !", avant de réussir à recouvrir la parole.

"Je, hum...professeur...c'est très...surprenant...il faut dire...je veux dire..." (Peine perdue, mieux valait se taire.)
Revenir en haut Aller en bas
http://hauntya.over-blog.fr
Professeur
Professeur
Pr. Severus Snape

Pr. Severus Snape



Messages : 144

Date d'inscription : 02/02/2011

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyDim 13 Fév - 22:47

Snape pince les lèvres et sa bouche ne devient alors qu'un mince trait sur son visage au fur et à mesure que le petit discours de Benedict continuait.
Parfois, il se demandait, comment, quand il était Mangemort, comment avait-il pu tuer des adolescents? Et là, il a la réponse.
Par sang froid. Là, tout de suite, il a la baguette qui le démange furieusement.
Il la sort, la place entre son index et son majeur droit, la garde coincé sous son pouce.

Toujours aussi silencieux que l'air, il continue à s'approcher de l'élève inconscient.
Puis celui-ci l'aperçoit au détour de ses préparations de départ et l'expression qu'il affiche est à la hauteur de ce que Snape attendait.

[Les élèves présents qui riaient il y a quelques
minutes comprennent le message manuel de Benedict et partent en courant. D'un claquement de
doigt, Snape déclenche les armures qui les arrêtent dans leur course
folle. Bien entendu les Serpentard qui n'ont rien à se reprocher n'ont
pas bougé]



Comme on affute une arme, il prépare sa voix et la fit la plus doucereuse et menaçante possible. Avec lui, nul besoin de cri. Des mots tranchants comme un sectusempra faisaient bien souvent l'affaire et pouvaient sur certain leur faire s'oublier dans leurs robes.

"Ça pour une surprise, en effet... Je fais ma ronde habituelle avant le dîner, pour vérifier si quelques resquilleurs ne s'amusent pas à déranger la quiétude du château au lieu d'étudier avec soin et de remercier leurs professeurs de pouvoir apprendre la magie dans un tel lieu, et là, je tombe miraculeusement sur vous, Mr Preisner, manifestement sous l'emprise de l'alcool, en train de faire une charmante imitation de ma personne..."

Snape s'approche lentement, de front, vers Benedict

[Benedict, tu recules devant lui, jusqu'à te retrouver acculé contre un mur]

"Mais comme vous semblez bien ennuyé du peu de réactivité de votre public devant votre question d'ordre... artistique, j'ai bien un titre de chanson pour la suite de votre numéro, vous voulez l'entendre? Ou vos camarades peut-être?"

Avec un sourire sardonique, il jette un œil aux élèves de Serpentard, sereins, et aux autres, proprement terrifiés.

_________________
"DON'T CALL ME COWARD!"
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Logan Beckett

Logan Beckett



Messages : 264

Date d'inscription : 02/11/2010

Age : 35

Localisation : Montelimar

Informations complémentaires
Année d'étude: 4ème année
Matière favorite: Divination
Quidditch: Batteur

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyLun 14 Fév - 19:26

Logan avait obéis à son directeur de maison. Faire le contraire aurait été une pure folie, surtout dans la situation présente. Il fit donc silence et se plaça de manière à voir ce qui se passait entre Rogue et le Pouffsouffle, mais en choisissant judicieusement de rester dans l'ombre. Il croisa les bras et secoua la tête de droite à gauche. Il ne connaissait pas vraiment ce Preisner, et pour cause, il n'était pas à Serpentard. Mais il trouvait le fait de se moquer de Rogue en pleine journée, sans prendre la précaution de se cacher, en sachant très bien que le maître des potions pouvait surgir à tout moment, était d'une stupidité cosmique. Visiblement, vu le regard et le ton qu'employait Rogue, Preisner aurait plus de chance de s'en sortir indemne en lançant une bombabouse sous le nez de Rusard. Bien entendu, il ne souciait pas de son propre sort, il savait qu'une fois encore, le Professeur Rogue ne sanctionnerait pas les élèves de sa propre maison. Il pensa donc qu'il pouvait en toute quiétude s'amuser à voir le visage des autres élèves se décomposer a mesure que Rogue s'approchait de Preisner. Lorsque le prof regarda l'assemblée en parlant d'une chanson, Logan se rendit compte qu'une fois encore, il avait sombré dans ses pensées en occultant tout se qui se passait autours de lui. Il observa attentivement la suite, espérant qu'il n'avait rien raté d'amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Alarice Demerow

Alarice Demerow



Messages : 362

Date d'inscription : 30/10/2010

Informations complémentaires
Année d'étude: 5ème année
Matière favorite: Potions
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyMar 15 Fév - 11:17

- Avec un sourire toujours plus mauvais, Alarice avait regardé Preisner s'enfoncer seul, inconscient de la présence salvatrice du professeur Rogue. Et lorsque le Poufsouffle avait réalisé la poisse dans laquelle il se trouvait, la jeune fille s'était légèrement rapprochée de lui, prete à l'intercepter s'il faisait mine de prendre la poudre d'escampette. Tentative qui aurait été de toute facon morte dans l'oeuf, n'est-ce pas ? Preisner n'aurait en aucun cas pu échapper à la justice du maitre des Potions, à moins de ne quitter l'école pour ne jamais revenir. Impensable...

C'est donc avec un sourire gourmand et prête à servir son directeur de maison qu'elle resta à quelques pas derrière Preisner. -

_________________
we're bad people and we do bad things
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Soren Miller

Soren Miller



Messages : 118

Date d'inscription : 16/01/2011

Informations complémentaires
Année d'étude: 5ème année
Matière favorite: Défense contre les Forces du Mal
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyDim 20 Fév - 18:25

Soren aussi sourit en voyant Snape se rapprocher de l'innocent Poufsouffle. C'est dans ces moments qu'on comprenait pourquoi il avait été mis à Serpentard. Il se délectait d'avance du sort que réservait Snape l'imitateur en état d'ébriété qui avait voulu faire son show. On aurait pu s'attendre à de la compassion, à une solidarité entre blagueurs, mais rien de cela. Ce qui importait c'était que ça soit distrayant, et pour l'instant, tout ceci l'était vraiment. Peut-être un peu cruel aussi, mais peu importe, on laissait la morale aux Gryffondors. C'est sûrement au nom de l'humour par-delà bien et mal que Soren fit un sourire on ne peut plus salazarien et proposa d'un ton poli à Snape :

"Peut-être "L'hymne à la joie", pour essayer d'égayer un peu l'atmosphère ?"

Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
Poufsouffle
Benedict Preisner

Benedict Preisner



Messages : 206

Date d'inscription : 01/11/2010

Age : 28

Informations complémentaires
Année d'étude: 6ème année
Matière favorite: Potions
Quidditch: Supporter

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyLun 21 Fév - 17:07

L'hymne à la joie pour égayer l'atmosphère ? Autant rejouer la marche impériale de Star Wars pour saluer la terrifiante mise en approche de Snape ou alors une marche funèbre pour enterrer Benedict directement. Dommage, parce que pour son enterrement, il aurait plutôt voulu qu'on passe un morceau du compositeur polonais qui avait le même nom que lui.

Il avait reculé lentement devant le maître des potions, jusqu'à heurter le mur derrière lui. Et soudainement ses pensées étaient plus claires, commençant à être débarrassées de toute légèreté donnée par les Bièreaubeurres. Et ce d'autant plus que les élèves n'étant pas des Serpentards allaient également être punis par sa faute alors qu'ils n'auront fait qu'assister, comme les Serpentards soit dit en passant, mais ce n'était pas à Snape qu'il fallait signaler ça. Il se maudissait d'autant plus que s'il avait gardé sa baguette au lieu de la laisser dans son étui à violon, il aurait pu, sûrement en vain, tenter tout de même un sort. Au lieu de cela, il devait se contenter de subir le regard lourd et moqueur des Verts, et celui bien plus menaçant et malsain du professeur de potions. Sans oublier la baguette qu'il avait à la main. Le Poufsouffle n'avait certainement jamais été aussi en prise à l'angoisse et à la peur de toute sa vie. C'était à peine s'il réussissait à respirer et il avait le coeur qui battait la chamade. Et n'avait aucune brillante idée pour savoir comment se tirer de là. Benedict releva la tête pour essayer de soutenir le regard de Snape, avant d'y renoncer plus vite qu'un dragon ne met à avoir une idée belliqueuse et d'articuler avec le peu d'assurance qui lui restait :

"Si c'est quelque chose de jouable au violon....L'hymne à la joie ne me paraît pas très égalitaire ici..."

Il déglutit, prenant son courage à deux mains pour esquisser une sorte de tentative d'excuse.

"Professeur....je vous assure que ce que j'ai dit est vrai. Je n'aurais pas fait cela dans l'intention de vous nuire. Et même si c'était le cas, ce qui ne l'est pas, je suis le seul responsable et les autres élèves n'ont rien à voir."

Poufsouffle, alias bonté de vivre, protection des autres, tentative de sauver les meubles, et bientôt futur martyre à ajouter à la longue liste de Snape.
Revenir en haut Aller en bas
http://hauntya.over-blog.fr
Professeur
Professeur
Pr. Severus Snape

Pr. Severus Snape



Messages : 144

Date d'inscription : 02/02/2011

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptyMer 23 Fév - 23:28

Snape ne réagit pas au commentaire de Soren. Il lança juste un regard perçant au Serpentards présents, le regard qu'il n'octroyait qu'aux étudiants de sa maison.
Loin d'être aimable, ni respectueux ou autre chose de ce genre, mais assez neutre pour que l'on comprenne qu'il n'y avait rien à craindre de lui... pour le moment.

En revanche, le regard qu'il posa sur Benedict Preisner était totalement différent. Un mélange de méchanceté, d"ironie, de cruauté et de froideur.
La voix toujours aussi basse, il conseilla au Poufsouffle:

"Je serai vous, Mr Preisner, j'éviterai de tenter de rebondir sur la phrase d'un étudiant pour essayer de faire encore plus le malin ou espérer vainement de faire de l'humour avec moi, ce qui vous le savez sûrement, est inutile."

Il s'approcha encore pour n'être qu'à quelques millimètres du Poufsouffle et annonça:

"Cette chanson s'appelle "Passage dans le bureau du Directeur et punition du siècle, assorti d'une telle perte de point que votre maison aura du mal à remonter la pente en une seule année", qu'en dites-vous?"

Un sourire mince et cruel apparut sur son visage en attendant de voir sa réaction, qui ne manquerait pas d'amuser les élèves de Serpentard.

_________________
"DON'T CALL ME COWARD!"
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
Serpentard
Logan Beckett

Logan Beckett



Messages : 264

Date d'inscription : 02/11/2010

Age : 35

Localisation : Montelimar

Informations complémentaires
Année d'étude: 4ème année
Matière favorite: Divination
Quidditch: Batteur

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court EmptySam 26 Fév - 14:14

Toujours dans l'ombre, appuyé sur un mur, Logan continuait d'observer la scène en silence. Si au début il avait trouvé ça hilarant, il ne pouvait maintenant s'empêcher de ressentir une certaine pitié pour Preisner. Le pauvre garçon devait être en train de salir son caleçon sous l'effet du stress que seul le professeur Rogue savait faire naître dans l'esprit des élèves. D'après ses propres critères, Logan estimait que le pouffsouffle avait assez payé comme ça son comportement plus qu'audacieux. Mais visiblement, cela ne suffisait pas à Rogue, ni même aux élèves de Serpentard qui, comme une bande de charognards, semblaient se délecter de la détresse de Benedict. Logan était quand même partagé. D'un coté son honneur de Serpentard l'obligeait à se joindre à la liesse générale en se riant du malheur des autres, de l'autre, son humanité lui criait de passer son chemin et d'aller manger sans s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court _
MessageSujet: Re: [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court   [Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pr. Snape/Benedict et qui veut] Une blague qui tourne court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: SALLES PRINCIPALES :: Le grand Hall-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Ecoles, Académies, Pensionnat, Poudlard
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser