SiteAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Professeur
Professeur
Pr. Albus Dumbledore

Pr. Albus Dumbledore



Messages : 175

Date d'inscription : 29/10/2010

Informations complémentaires
Année d'étude: Professeur
Matière favorite: Métamorphose
Quidditch: Supporter

Contexte historique _
MessageSujet: Contexte historique   Contexte historique EmptySam 30 Oct - 11:03

Le contexte n'est pas difficile et vous le connaissez tous :

Nous sommes en 1993, pendant la 3e année de Harry, Ron et Hermione. Le professeur de Défenses Contre les Forces du Mal est Lupin et la menace de Sirius Black pèse toujours.

Mais pour les néophytes, petite séance de rattrapage.

Harry Potter est un jeune garcon tout ce qu'il y a de plus banal. Orphelin élevé par son oncle Vernon et sa tante Petula qui ne voulaient pas de lui, avec un cousin, Dudley, pourri gâté, sa vie est un petit enfer. Jusqu'au jour où, à l'approche de son dizieme anniversaire, il recoit une lettre étrange apportée par un hibou. Vernon entra alors dans une colère folle, et fit son possible pour l'empêcher de recevoir cette lettre, qui arrivait en multiples copies. Il emmena même Harry et sa famille se cacher dans un phare, loin de toute civilisation. Rien n'y fit. En effet, ils furent retrouvés par un gigantesque bonhomme, Hagrid, qui remit sa lettre à Harry. Il s'agissait de sa convocation pour commencer sa scolarité à Hogwarts, l'école de magie, sous la direction d'Albus Dumbledore. Hagrid lui-même y travaille : il y est le gardien des clés et des lieux.

Malgré le refus formel de Vernon, Hagrid emmena Harry commencer sa scolarité par les courses de pré-rentrée dans un endroit extraordinaire : le Chemin de Traverse. C'est ce jour là que Harry apprit qu'en fait, ses parents étaient morts tués par le plus grand sorcier noir de notre époque : Voldemort. Harry aurait du mourir lui aussi, mais pour une raison inconnue, il avait survécu, ne gardant de cette funeste rencontre qu'une cicatrice en forme d'éclair. Harry acheta aussi ce jour là sa première baguette, et par un incroyable hasard, il s'avéra que la baguette qui le choisit contenait une plume provenant du même phoenix que celle fournit pour la baguette de Voldemort... Mais Harry oublia rapidement cette étrange révélation grace au cadeau de Hagrid : une chouette blanche qu'il appellera Hedwige.

Ainsi paré, Harry put se rendre voie 9 3/4 pour prendre le Hogwarts Express. Dans ce train, il fit la connaissance de Ron Weasley, qui deviendra son meilleur ami, ainsi que d'Hermione, petite fille pour le moins agacante et brillante. Il apprit ainsi la spécificité de l'école, avec la répartition dans les différentes maisons, et la mauvaise réputation de Serpentard. Aussi supplia-t-il le Choixpeau magique de ne pas l'envoyer dans cette maison. Il atterrit donc à Gryffondor, même maison que Ron et Hermione.
L'année scolaire débuta donc et aurait pu se passer tout à fait normalement si Harry, Ron et Hermione n'avaient pas découvert que l'école servait de cachette à la Pierre Philosophale, et acquis la conviction que le professeur Snape voulait à tout prix s'en emparer pour en faire bénéficier Voldemort. Grace à leur logique et en bravant les interdits, ils finissent par se rendre à la cachette, mais seul Harry parvint au bout des épreuves destinées à empêcher quiconque de s'emparer de la Pierre. Il fut alors surpris de découvrir qu'il s'agissait du professeur Quirrell et non de Snape qui servait Voldemort et lui offrait l'abri de son corps. Quirrell et Harry se battirent, et Harry finit par le vaincre en constatant que le simple fait de le toucher suffisait à le détruire. Dumbledore expliquera plus tard à Harry qu'il s'agissait en fait de l'amour que lui portait sa mère qui avait marqué sa chair et son sang suffisamment profondément pour le protéger de Voldemort. Ainsi finit le Tome 1.

Harry revint à Hogwarts l'année suivante pour découvrir que le nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal remplacant Quirrell n'est autre que Gilderoy Lockheart, un grand sorcier aux multiples victoires sur le mal, qui s'est fait une réputation en écrivant les livres de ses exploits. Il est très populaire auprès des sorcières, mais se révèle vite d'une incompétence rare.

Harry aurait d'ailleurs très bien pu ne jamais arriver à Hogwarts, car il fait la rencontre d'un petit être étrange, un Elfe de Maison appelé Dobby, qui le supplie de ne pas retourner à l'école de sorcellerie. De sombres choses seraient en préparation. Dobby fait d'ailleurs tout pour l'empêcher d'aller à Hogwarts d'abord, d'y rester ensuite, manquant plus ou moins de le faire tuer.
Les événements finissent néanmoins par donner raison à l'Elfe. Miss Teigne, la chatte de Rusard, le concierge, est retrouvée pétrifiée. Et surtout, une funeste phrase est inscrite en lettres de sang sur les murs de l'école : "La Chambre des Secrets a été ouverte. Ennemis de l'héritier prenez garde !" Harry, Ron et Hermione apprennent de la bouche même du Professeur McGonagall que la Chambre des Secrets serait une pièce légendaire construite par Salazard Serpendard lui-même, en cachette des trois autres fondateurs, et qu'il y aurait emprisonné un monstre. Mais un millénaire de fouilles de l'école n'a jamais pu prouver l'existence d'une telle chambre.

Pourtant, force est de constater que les événements se précipitent : des élèves et Nick Quasi Sans Tête sont touchés par le même phénomène. Des élèves sont paralysés, dont Hermione, Nick, très affecté.

Les rumeurs vont bon train concernant cet Héritier, certains soupconnent le malfaisant Drago Malfoy, mais lorsque Harry se met à parler Fourchelang, la langue des serpents, pendant le club de duel, tout le monde est convaincu que Harry lui-même est l'Heritier : Serpentard parlait lui aussi Fourchelang, ainsi que Voldemort...

Harry trouve alors un étrange journal intime qui lui raconte qu'autrefois, la Chambre des Secrets aurait été ouverte et qu'une jeune fille était morte. A l'époque, c'est Hagrid qui avait été condamné parce qu'il abritait une araignée géante. Pourtant, lorsqu'Harry et Ron vont l'interroger, Hagrid assure que ce n'est pas lui le responsable. Les autorités viennent alors l'arrêter, mais juste avant d'être emmené, Hagrid invite les deux jeunes garcons à suivre les araignées dans la forêt.

Là, Harry et Ron ont rencontré Aragog, l'araignée géante, qui leur confirme que ce n'était pas lui le responsable de la mort de la jeune fille, mais qu'une créature très ancienne, qui faisait peur même aux araignées, était en liberté dans l'école.

Revenus au point de départ, Harry et Ron finissent par aller voir Hermione, toujours pétrifiée, à l'infirmerie, et découvrent, caché dans sa main, un article sur le basilic, un serpent qui tue d'un seul regard. Ils se souviennent alors que la jeune fille avait été tuée à l'époque dans les toilettes.... où réside un charmant fantôme du nom de Mimi Geignarde. Et le temps pressait, car Giny, la soeur de Ron, avait disparu, avec un sinistre message : "Son squelette reposera à jamais dans la Chambre".

C'est là, dans les toilettes de Mimi Geignarde que Harry et Ron trouvent l'entrée de la Chambre des Secrets, protégée par un code en Fourchelang. Mais avant qu'ils ne puissent descendre, le professeur Lockhart essaie de les en empêcher. Harry et Ron arrivent néanmoins à le maitriser et l'emmenent avec eux dans les profondeurs de l'école, à la recherche de la Chambre. Bloqués par un éboulement, seul Harry réussit à atteindre le sanctuaire et découvre le corps de Giny, et un jeune homme, Tom Jedusor. Le propriétaire du journal intime. Tom était en train de pomper l'énergie vitale de Giny pour renaitre. Qui plus est, il apprend à Harry qu'il est en fait un souvenir, une empreinte de Voldemort lui-meme lorsqu'il était adolescent.

Decidé à tuer Harry une bonne fois pour toute, Tom appelle le basilic effectivement enfermé dans la Chambre et le lance contre Harry. Les choses auraient pu très mal tourner, mais Fumsec, le phoenix de Dumbledore, arriva à la rescousse, crevant les yeux du basilic, et apportant l'épée de Godric Gryffondor à Harry. Grace à cette épée, Harry réussi à tuer le basilic. Et avec un crochet du serpent, il réussit à détruire Tom Jedusor en plantant le crochet dans le journal intime, ramenant Giny à la vie.

Quelques jours plus tard, les mandragores nécessaires à la préparation du philtre pour guérir de la pétrification furent matures et tous les élèves ainsi que Miss Teigne furent dépétrifiés. Et Hagrid, libéré, toutes les charges ayant été abandonnées. Ainsi finit le Tome 2.

Nous sommes en 1993. Remus Lupin a été nommé pour être professeur de Défense contre les Forces du Mal, et Sirius Black s'est échappé d'Azkaban.
Revenir en haut Aller en bas
http://hogwarts.forumsactifs.net
 

Contexte historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: HOGWARTS :: Règles et informations concernant le forum-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser